Les solutions de paiement à utiliser sur votre marketplace

Article de Mohand Bencherif - 08 Sep 2017 - 4 minutes de lecture

Les marketplaces sont des sites e-commerces très particuliers. Des solutions de paiement spécifiques existent.

Il est aujourd'hui devenu normal de faire ses achats sur Internet et d'effectuer le règlement directement en ligne, à l'aide de ses codes de carte bleues.

Il existe deux types d'acteurs sur le marché des solutions de paiement en ligne:

  1. les solutions bancaires, comme Mercanet (BNP), Monetico (Crédit mutuel), CMC-CIC ou encore Scellius Net NET (La banque postale)
  2. les prestataires de service de paiement, comme Paypal, Stripe, Paybox, Payzen, Adyen, Ingenieco (anciennement Ogone) ou encore Payline (à ne pas confondre avec Paylib)

Si c'est solutions de paiement n'ont rien à prouver quant à leur efficacité, elles sont en revanche souvent limitées fonctionnellement quand il s'agit de prendre en compte les processus de paiement inhérents aux marketplaces.

E-commerce vs Marketplace

Paiement sur un site e-commerce

Paiement sur une place de marché

  • Paiement direct au vendeur 
  • Séquestration des fonds jusqu'à la fin de la transaction
  • Un seul compte de transaction vendeur 
  • Création de comptes automatiques pour chaque vendeur 
  • Partage des fonds entre le vendeur et la marketplace (split) 

Les solutions de paiement les plus utilisées

  • Stripe
  • Paypal
  • Paymill
  • Mollie
  • Paysafe
  • Mercanet
  • Payzen
  • Square
  • Pin Payments
  • Stripe Connect
  • Braintree
  • Mangopay
  • Aydien
  • Lemonway

Les marketplaces comme tiers de confiance

Les marketplaces sont des intermédiaires qui s'occupent tout d'abord de mettre en relation les offreurs et les acheteurs. Certaines marketplaces choisissent de s'arrêter à cette fonction primaire. C'est le cas du très réputé LeBonCoin, qui laisse les vendeurs et les acheteurs s'arranger sur la manière de se rencontrer ou d'expédier le produit, et surtout la manière d'effectuer le réglement.

Le modèle de LeBonCoin n'est pas le modèle dominant dans le monde des marketplaces. En effet, la plupart préférent un modèle de commission sur les transactions. Ce modèle a plusieurs avantages: c'est un modèle simple, contrairement à LeBonCoin qui doit redoubler d'ingéniosité pour imaginer un business model rentable, et surtout les revenues progressent en même temps que le nombre de transaction, ce qui est plutôt rassurant pour les dirigeants de marketplace.

Lorsque la marketplace prend une commission, elle doit rassurer à la fois les offreurs et les acheteurs. D'un côté elle doit garantir aux offreurs que ceux-ci seront payés à la fin de leur prestation ou location, de l'autre elle doit permettre aux acheteurs de récupérer leur argent en cas de problèmes avec l'offreur. Si ce n'était pas le cas, on verrait des centaines d'appartements factices sur AirBnb, à des prix hyper alléchants, qui permettrait à des arnaqueurs de récupérer l'argent de la location sans pour autant rendre le service. Ils n'auraient ensuite plus qu'à fermer leur compte et partir avec l'argent...

La marketplace devient donc le tiers de confiance de la transaction. Elle se place entre l'acheteur et l'offreur, en promettant une certaine objectivité en cas de conflit. L'acheteur peut donc régler sa transaction, ce qui sécurise l'offreur quant au fait qu'il sera payé à la fin. En même temps, l'offreur ne reçoit pas directement l'argent de la transaction, tant que le service n'a pas été complément rendu, ce qui sécurise l'acheteur qui peut toujours ouvrir un litige et récupérer son argent le cas échéant.

Des solutions de paiement spécifiques aux marketplaces

Il existe depuis quelques années des solutions de paiement qui se sont spécialisés dans le domaine des marketplaces.

1. MangoPay

En tant qu'entrepreneur français, j'ai énormément de respect pour MangoPay. C'est un service qui est né du développement d'un autre projet, Leetchi, qui permet de créer et gérer des cagnottes en ligne. C'est le cas typique d'un flux financier sur une marketplace, où l'argent doit être stocker et ensuite rediriger vers un compte bancaire.

Nous utilisons MangoPay depuis 2013 et nous avons du mal à trouver des inconvénients ou des limites à la solution. C'est une solution française à l'origine (aujourd'hui le siège est au Luxembourg...). Elle intègre donc dès le départ les contraintes légales françaises, et plus largement européennes, ce qui peut-être un réel avantage concurrentiel.

2. Stripe Connect

J'ai cité Stripe comme PSP pour le e-commerce. Nous parlons maintenant de Stripe Connect. 

Stripe Connect est un service à part entière, qui permet la séquestration des fonds et de gérer la destination des flux financiers grâce à l'API.

Les fonctionnalités sont sensiblement les mêmes que MangoPay, mais on notera la possibilité de créer instantanément son compte Stripe Connect, alors que la création d'un compte MangoPay est dès le départ plus longues, avec beaucoup de pièces justificatives à fournir au contrôle juridique. En revanche, si vous commencez à faire transiter une certaine somme sur votre compte Stripe Connect, on vous demandera les mêmes pièces justificatives de toute façon.

 

D'autres solutions existent tels que LemonWay ou WePay. Mais nous ne les avons pas encore tester personnellement.

Les solutions de paiement à l'international

Malheureusement, nous ne vivons pas encore dans un monde où les systèmes monétaires et bancaires sont homogènes. Il faut donc prendre en compte la complexité des habitudes de consommation (les internautes ont-ils l'habitude de payer en ligne, si oui par quel moyen?), les devises et surtout les zones géographiques où sont déployés les différentes solutions de paiement.

On remarque que la plupart ne sont pas utilisables en dehors des pays occidentaux (au sens large). C'est le cas par exemple de MangoPay, qui n'est disponible qu'en Europe, Amérique du Nord à Hong Kong et en Australie. Idem pour Stripe Connect qui n'est pas encore disponible dans tous les pays de l'Union Européenne, mais qui en revanche est disponible au Japon, à Singapour, au Brésil et au Mexique...

Ainsi, si vous souhaitez créer une marketplace dont le premier marché est un pays africain, vous pouvez oublier les solutions ci-dessus. Il faudra dès lors se renseigner sur des solutions locales de paiement comme SycaPay, SagePay, MyGate, WafaCash, ou encore des solutions de paiement grâce au mobile comme Orange Money ou MTN Mobile Money.

Enfin, pour dresser un tableau complet, il faut ajouter que certain pays sont sur une liste noire car on estime que leur politique anti-blanchiment est trop faible, voire même que certains flux financiers partant de ces pays servent à financer des activités terroristes. On peut citer des pays comme l'Iran, l'Iraq, le Liban, la Syrie ou le Yemen, mais aussi la Russie, l'Ukraine, l'Albanie ou le Bélarusse en Europe. On retrouve également dans cette liste des paradis fiscaux (Guernesey, Panama, les Îles Caïmans, Cuba...) ainsi que plusieurs pays africains et asiatiques.

Conclusion

Au moment de créer votre marketplace, il est important d'avoir toutes ces informations en tête afin de pouvoir se décider en connaissance de cause. Le plus simple est de regarder les autres marketplaces qui opèrent dans la même zone géographique que vous, et de choisir la même solution de paiement.

Ainsi, si vous souhaitez développer une marketplace sur le marché français ou européen, je vous recommande fortement de vous intéresser à MangoPay. En revanche, si votre marché est le reste du monde, notamment le marché US, je lui préférerai Stripe Connect. En effet, la solution est plus réputée là-bas, et inspirera plus confiance.

Un autre point à prendre en compte au moment de choisir une solution de paiement pour sa marketplace est la procédure dite de KYC (Know Your Customer). A partir d'un certain montant de transaction, vous devez être capable de fournir des informations très précises sur l'identité de vos internautes, la provenance et la destination des fonds. Ces procédures peuvent être plus ou moins complexes en fonction des prestataires et nous ont d'office fait éliminer des prestataires comme Adyen, pourtant reconnu comme un leader des solutions de paiement en ligne. Cependant, en fonction de votre domaine d'activité et de votre typologie de client, ces process de vérifications plus lourd, et donc plus rigoureux, peuvent être incontournable ou vous donner un avantage concurrentiel.

Enfin, l'arrivée des cryptomonnaies, dont le Bitcoin, permet à de nouveaux prestataires d'émerger, tel que BitPay. A quand la prise en charge de ces monnaies par les PSP spécialisé dans les marketplaces.

Mohand Bencherif
À propos Mohand Bencherif

Co-fondateur et Directeur Technique chez Kreezalid

Développeur puis consultant e-commerce, c'est en 2013 que j'ai commencé à m'intéresser au monde des marketplaces. Je partage volontiers mes retours d'expériences et les bonnes pratiques que je découvre.

Inscrivez-vous au blog Kreezalid

Recevez nos conseils marketing et ressources pour créer votre marketplace de vente ou de service et propulser votre entreprise.