Bien organiser les catégories de sa marketplace au lancement

Article de Mohand Bencherif - 02 Nov 2018 - 4 minutes de lecture

Vous avez crée votre marketplace (ou envisager de le faire prochainement). Structurer l’offre sur votre marketplace est une étape important au lancement de votre place de marché.

Créez une marketplace dès aujourd’hui !

Bénéficiez d’un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.

Que vous gériez un site e-commerce ou une marketplace, il est tentant, surtout au lancement de votre plateforme, de s’inspirer de sites reconnus (Etsy, Amazon, Airbnb…) pour mettre au point votre arborescence et la gestion de vos annonces (ou fiches produit).

Cependant, cela revient à prendre l’histoire par la fin. En effet, ces plateformes ont déjà plusieurs années d’existence et un catalogue important. Leur organisation est le résultat d’années d’optimisation et de la nécessité de devoir gérer des volumes importants d’utilisateurs, d’annonces ou de transactions. Au lancement, cela ne sera pas forcément votre cas.

Voici quelques points qu’il nous semble essentiels à prendre en compte afin de bien structurer l’offre de votre marketplace.

Catégories et expérience utilisateur (UX)

Hormis dans certains cas très précis, il est peu probable que dès le lancement de votre marketplace vous ayez une profondeur de catalogue qui justifie d’avoir plusieurs niveaux de catégories.

Il ne faut pas négliger la quantité de travail à fournir sur chaque page catégorie, que ce soit d’un point de vue merchandising (contenu éditoriale, choix des titres et des images, présentation des produits sur la page, choix des filtres) ou SEO. Plus vous aurez de catégories et de sous-catégories, plus ce travail vous prendra du temps.

Lorsque le vendeur s’apprête à rentrer une nouvelle annonce, il ne faut pas que le choix de la catégorie soit un problème. Si la friction est trop grande, vous pouvez perdre des offres, ce qui se traduit en définitive par une perte d’activité, et donc d’argent. Pour que le choix de la catégorie soit évident pour un vendeur, il faut donc que celles-ci soient évidentes (explicites) et sans ambiguités.

Si vous proposez deux catégories trop proches sémantiquement (comme  “Accessoires” et “Sac et mains”), alors le choix sera plus difficile que si vous proposez des catégories antagonistes (“Accessoires” ou “Robes”).

Vous créez également une frustration pour les acheteurs car le risque, surtout au lancement, est qu’il y ait une ou plusieurs catégories qui ne présentent pas de produit. (faire un lien vers l’article “éviter de mettre des moteurs de recherche au lancement”). L’expérience utilisateur (UX) est primordiale dans la décision d’achat, et dans ce cas là vous perdez des points.

Enfin, si vous souhaitez créer une marketplace horizontale (faire un lien vers marketplace horizontale vs verticale), il est également important de limiter au lancement les catégories et d’avoir une stratégie de niche. Vous devez commencer par conquérir une première niche, puis une fois que celle-ci est conquise passée à celle d’après, et avancer de niche en niche. Pensez-vous qu’Amazon aurait eu le succès qu’on lui connait si Jeff Besoz avait à la fois vendu des livres, des couches-culottes et des légumes frais dès son lancement?

En tant qu’administrateur, vous gagnerez donc sur plusieurs plans en vous concentrant sur une ou plusieurs verticales, au risque de vous dispercer et perdre en cohérence.

Les intérêts de cette stratégie:

  • Pouvoir prendre le temps de demander à vos utilisateurs quels produits ils veulent voir sur la marketplace
  • Pouvoir chasser les offreurs de manière structurée: ce mois-ci on ne vise qu’une verticale
  • Avoir de la matière pour communiquer auprès de sa communauté: à chaque fois que vous ouvrirez une nouvelle catégorie ou une nouvelle sous-catégorie, ce sera l’occasion de communiquer auprès de vos membres et de montrer que votre marketplace se développe

Améliorer l’expérience utilisateur en tirant profit des filtres

Imaginons que vous ayez 2 catégories “Parfums” et “Chaussures”, pour lesquelles vous souhaiteriez avoir également une profondeur supplémentaire comme  « Hommes », « Femmes » et « Enfants ».

L’arborescence de votre marketplace se présenterait donc ainsi: 

Arborescence marketplace exemple

Votre arborescence sera donc composée de 8 catégories.

Plutôt que d’avoir à gérer 8 catégories, vous pourriez organiser différemment votre arborescence en ne créant que 2 catégories (Parfums et Chaussures). Afin de distinguer le genre, il suffirait ensuite d’utiliser un attribut « Genre » (qui peut également s’appeler champs personnalisé, tag ou taxon en fonction des logiciels).

En rendant ces attributs filtrables, vous pourrez mettre en place une recherche à facettes. Les intérêts sont multiples:

  • Moins de pages catégories à gérer
  • Plus de résultats par page donc une impression d’offre abondante
  • Une navigation dirigée grâce aux filtres: les filtres ne s’affichent que s’ils proposent des résultats

Sur Globethik, les langues parlées sont utilisées comme attribut filtrable:

Exemple de recherche avec filtres marketplace

Gérez vos catégories et attributs d’annonces avec Kreezalid

En créant votre marketplace avec Kreezalid, vous pouvez évidemment gérer autant de catégorie et de sous-catégories que vous le souhaitez, mais surtout gérer vos attributs et vos filtres (lien vers le help-center).

Vous pourrez également choisir si l’attribut accepte une ou plusieurs valeur. Un parfum pourrait ainsi être adapté à la fois aux hommes et aux femmes. Plutôt que de créer une option supplémentaire « Unisexe », vous pouvez simplement indiquer que cet attribut accepte plusieurs valeurs. Il faut donc choisir le type “case à cocher” (checkbox en anglais).

En choisissant d’utiliser un attribut comme filtre, il s’affichera automatiquement sur vos pages catégories et de recherche. Vous proposerez ainsi une recherche à facettes, c’est-à-dire une navigation plus efficace, car seuls les filtres (ou facettes) ayant des résultats s’afficheront. On évite alors la déception des recherches trop précises qui n’affichent aucun résultat.

Mohand Bencherif
À propos Mohand Bencherif

Co-fondateur et Directeur Technique chez Kreezalid

Développeur puis consultant e-commerce, c'est en 2013 que j'ai commencé à m'intéresser au monde des marketplaces. Je partage volontiers mes retours d'expériences et les bonnes pratiques que je découvre.