Téléchargez gratuitement notre nouveau livre blanc : Réussir son projet de marketplace de seconde main

Comment gérer le KYC sur votre marketplace ?

Article de Charlène Guicheron - 08 Apr 2019 - 4 minutes de lecture

Le Know Your Customer ou KYC, est une procédure qui permet d'en apprendre davantage sur ses clients (acheteurs ou fournisseurs) afin de garantir une fiabilité et une transparence dans les transactions. Comment mettre en place et gérer cette procédure KYC sur votre place de marché?

Créez une marketplace dès aujourd’hui !

Bénéficiez d’un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.

Définition : Le KYC qu’est-ce que c’est ?

Quel que soit votre domaine d’activité, il est important de connaitre vos clients. On parle généralement de processus de Know Your Customer (littéralement « Connaissez votre client ») ou KYC. Le Know Your Customer est le nom donné au processus qui permet de vérifier l’identité des clients d’une entreprise. Les entreprises physiques et virtuelles l’utilisent afin de s’assurer de la conformité des clients face aux législations anticorruption ainsi que de vérifier leur probité et leur intégrité.  Ce processus permet aussi de prévenir les usurpations d’identité, la fraude fiscale, le blanchiment d’argent ou le financement du terrorisme.

Dans le cas d’une place de marché, le processus KYC permet principalement, de vérifier l’identité des vendeurs. Néanmoins, cette procédure peut également être nécessaire pour vérifier l’identité des acheteurs.

Il existe deux cas de figure possibles :

  • La marketplace peut faire de l’encaissement pour compte de tiers, c’est-à-dire qu’elle est autorisée à encaisser de l’argent pour le compte de ses vendeurs ; argent qu’elle leur reverse ensuite. Pour cela, la marketplace doit disposer d’un agrément préalable de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).
  • Si la marketplace ne dispose pas d’agrément, elle mandate un prestataire agréé en service de paiement pour gérer les transactions pour le compte de ces vendeurs. Parmi les solutions de paiement marketplace les plus connues : Stripe Connect, Mangopay, Lemonway, Adyen…

Quel que soit votre choix, votre marketplace devra vérifier l’identité des utilisateurs ou permettre à la solution de paiement choisie de vérifier l’identité des utilisateurs par la collecte du KYC.

Comment gérer le KYC sur votre marketplace ?

Il existe plusieurs moyens de gérer le Know Your Customer sur votre place de marché.

Que vous soyez agréé par l’ACPR ou que vous passiez par une solution de paiement dédiée aux marketplaces, vous pouvez collecter les documents de vos clients par vous-même de plusieurs façons.

Collecter les documents d’identité hors de la plateforme

Certaines marketplaces ne permettent pas la collecte des documents Know Your Customer directement sur la place de marché.  Vous pouvez alors le faire en dehors de la plateforme.

Il est possible de procéder à la collecte des documents KYC en demandant les pièces justificatives de vos utilisateurs par email. Vous pouvez en faire la demande automatiquement dès qu’un utilisateur s’inscrit sur votre plateforme. Demandez-lui par exemple, de  fournir ses documents d’identité afin de valider son inscription.

Intégrer un formulaire avec upload de fichiers sur votre marketplace

Vous pouvez également intégrer sur votre place de marché un formulaire créé avec une solution tierce adaptée comme Google Form, Typeform ou encore Formstack pour collecter les pièces justificatives. Créez un formulaire avec la possibilité de télécharger des documents depuis l’un de ces outils et intégrez-le à votre marketplace pour collecter les données d’identité de vos utilisateurs.

Le traitement des données KYC

Si vous ne disposez pas d’agrément de l’ACPR, vous pouvez devrez laisser le soin du traitement de ces informations à votre prestataire de paiement pour marketplace.

En plus de gérer le processus de paiement, la séquestration des fonds, la gestion des commissions et le renversement des fonds à vos vendeurs, le prestataire de paiement s’assure de vérifier l’identité de vos utilisateurs.

Les documents nécessaires à la validation du KYC peuvent variés en fonction de divers critères :

  • La solution de paiement marketplace choisie et la configuration choisie pour votre marketplace
  • Le territoire d’implantation de votre entreprise
  • La localisation de vos vendeurs
  • La nature des vendeurs : professionnels, particuliers, associations

De plus, en fonction de la solution de paiement, le processus de KYC peut être déclenché à des moments différents, notamment en fonction du volume de vente ou d’achat réalisé par vos utilisateurs sur votre marketplace. Une procédure de KYC peut être mise en place pour vérifier l’identité des acheteurs effectuant des achats très réguliers ou pour des moments importants.

Au moment de choisir votre prestataire de paiement, prenez donc le temps de comprendre la façon dont il gère le KYC, les documents demandés et les plafonds de transaction appliqués pour le déclenchement du KYC, car cela aura un impact sur le parcours utilisateurs de vos futurs vendeurs.  En effet, même s’il a avant tout pour but de sécuriser les transactions, ce procédé peut aussi être vue comme une contrainte susceptible de décourager certains utilisateurs. Assurez-vous donc de le rendre le plus léger et fluide possible sur votre plateforme.

Charlène Guicheron
À propos Charlène Guicheron

Co-fondatrice et CEO de Kreezalid

Après 5 ans passés à accompagner des entreprises dans la création de leur marketplace, j'ai vu naître des succès mais aussi des échecs. Aujourd'hui, je partage mon expérience et celle de mes clients à travers des ressources webmarketing utiles et concrètes qui vous permettront de vous concentrer sur ce qui compte vraiment pour la réussite de votre marketplace. Car croyez-moi le secret n'est pas dans le code...