Les 5 choses à savoir avant de lancer votre marketplace

Article de Charlène Guicheron - 11 May 2017 - 4 minutes de lecture

La bonne idée, c’est fait ! Vous avez également organisé le lancement de votre plateforme...OK ! Et maintenant? Découvrez 5 éléments essentiels pour mener votre projet vers le succès.

Créez une marketplace dès aujourd’hui !

Bénéficiez d’un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.

créer une marketplace

1. L'offre

La première chose dont vous devez vous soucier, c’est votre offre. Vous vous rendrez vite compte qu’entre une idée et une offre, il y a une grande différence. En effet, on démarre son projet avec une idée, mais c’est une offre qu’on lance sur le marché. Votre offre va devoir répondre à un besoin réel et être adaptée aux attentes de vos utilisateurs. 
Ces derniers vont d’ailleurs contribuer à faire évoluer votre offre au fil du temps. Le premier élément qui va concrétiser votre projet et mettre en place votre offre, c’est votre produit minimum viable (MVP). L’objectif d’un MVP est d’apprendre, de valider et d’invalider des hypothèses de départ. Cette étape vous permettra de structurer votre offre. 

2. Le trafic

C’est bon votre projet est lancé, il fait maintenant partie de l’impitoyable jungle d’internet ! A vous de vous démarquer! 
On vous rassure vous ne serrez pas en concurrence avec tous les sites existants de la planète. Il faut simplement sortir votre épingle du jeu au sein de votre secteur d’activité. 

L’économie collaborative connaît actuellement un fort développement, de plus en plus de marketplaces voient le jour, à vous d’acquérir votre communauté. Il faut donc générer du trafic afin d’attirer des visiteurs et en faire des utilisateurs. 

Différents leviers d’acquisition existent afin de promouvoir votre plateforme :

  • Les réseaux sociaux: ils permettent de communiquer facilement auprès d’une cible qualifiée et par la suite échanger avec votre communauté.
  • Un blog ou newletters: alimenter votre plateforme de contenus pertinents pour vos utilisateurs.
  • Le référencement naturel: il peut vous permettre d’acquérir du trafic en améliorant votre position dans les moteurs de recherche et ainsi augmenter votre visibilité. 
  • La publicité digitale: ce levier regroupe en réalité plusieurs dispositifs payants vous permettant d’acquérir encore plus d’utilisateurs. On a tout d’abord, les liens sponsorisés permettant d’être affiché dans les premiers résultats de recherches pertinents. Puis le “display” c’est de l’affichage de bannière publicitaire sur d’autres sites en cohérence avec votre cible.

3. Le cadre légal

Peu importe votre offre, le point commun de toutes marketplaces c’est la mise en relation d’un annonceur et d’un vendeur ou d’un acheteur et d’un utilisateur. De ce fait, le cadre légal doit être précis et les conditions générales de vente (CGV) adaptées à votre activité. 

De plus, la particularité d’une marketplace est qu’elle vit grâce à sa communauté. La communauté a la possibilité d’ajouter du contenu soit par le biais d’annonces ou simplement via des commentaires. En tant que gérant de plateforme vous ne pourrez pas tout contrôler, mais il est important de vous protéger. Pour cela, il faut donc préciser que votre plateforme agit en tant qu’hébergeur de contenus et non éditeur. Ainsi, vous ne serez donc pas responsable du contenu éditer par vos utilisateurs. 

Vous devez également répondre à certaines obligations, telles que la communication des CGV. Pour les marketplaces, les conditions générales de vente ne doivent pas s’appliquer uniquement à un acheteur, mais à deux parties.

Il est également important de préciser dans les mentions légales la gestion des litiges. En effet, vous êtes tiers de confiance, mais en cas de problème il ne faudrait pas que tout retombe uniquement sur vous. 

4. Les outils de gestion

Il y a différentes catégories d’outils:

  • Des outils de gestion pour vous : en tant que gérant de marketplace, il est important de vous équiper d’outils vous facilitant la gestion de votre plateforme. Le but étant d’automatiser un maximum vos process. En effet, les process manuels sont un frein à l’efficacité et à la rentabilité de votre marketplace. Éliminez-les.
  • Des outils de gestion de communication : en effet, c’est votre communauté qui fera vivre votre marketplace. Il est donc important de mettre en place des outils de communication pour donner de la visibilité aux éventuels vendeurs de votre plateforme, mais également permettre une communication claire entre les utilisateurs via des outils tels qu’une messagerie ou un chat. 

5. Le système de paiement

Pour finir, maintenant que vous avez une offre qui plaît, que vous avez attirer plein de monde, et gérer votre communauté, on arrive à la finalité: la transaction.
Votre marketplace va mettre en relation des vendeurs et des acheteurs, il est donc important de s'intéresser à la transaction financière. 

Vous devez mettre en place un cadre sécurisé, vos utilisateurs doivent être en confiance. 
Pour la gestion du paiement, vous avez le choix:

  • soit vous collecter le fruit de la vente et le reverser au vendeur en déduisant une commission. 
  • à l’inverse vous ne collectez pas et ne prélevez aucune commission. 

Si vous faites le choix de réaliser de l’encaissement pour un compte de tiers et de prélever une commission, il faut alors prendre en compte les obligations légales qui vous incombent.

  • Vous pouvez soit faire une demande d’accréditation
  • ou utiliser un système de paiement pour percevoir les fonds.

Kreezalid utilise nativement les systèmes de paiement Stripe connect et MangoPay.

Charlène Guicheron
À propos Charlène Guicheron

Co-fondatrice et CEO de Kreezalid

Après 5 ans passés à accompagner des entreprises dans la création de leur marketplace, j'ai vu naître des succès mais aussi des échecs. Aujourd'hui, je partage mon expérience et celle de mes clients à travers des ressources webmarketing utiles et concrètes qui vous permettront de vous concentrer sur ce qui compte vraiment pour la réussite de votre marketplace. Car croyez-moi le secret n'est pas dans le code...